DAISY

Le Prix ados d’Ille-et-Vilaine en version sonore : une ressource de qualité et une référence

IMG_5188

Le Prix ados Rennes / Ille-et-Vilaine, porté par le département, la Ville de Rennes et la librairie Courte échelle, vient de fêter ses 20 ans. Il encourage les jeunes de 13 à 16 ans à lire et les invite à venir échanger autour des livres et rencontrer les auteurs en juin. C’est une action qui s’inscrit dans la durée, portée par les bibliothécaires et les documentalistes de collèges.

Les débuts

Depuis 2005, une version sonore de chaque livre a été réalisée dans un objectif de rendre accessible ce prix à des jeunes déficients visuels, scolarisés dans des ULIS. Ce projet a été initié par la Médiathèque de Saint-Jacques de la lande, dans le cadre d’une mission « Pôle Borges » autour de la déficience visuelle. Des comédiens ont été recrutés dès la seconde année et formés à l’utilisation du logiciel permettant d’obtenir un format Daisy. Le GIAA, Groupement des Intellectuels Aveugles et Amblyopes est partenaire depuis le début, pour la vérification et la gravure des CD.

Depuis 2016, le tournant

Il y a eu un tournant en 2016 avec la reprise de ce gros travail par la Médiathèque départementale. Ceci a permis de produire les lots de CD avec davantage de moyens, notamment la reprographie du Conseil départemental. La réalisation matérielle des boitiers s’est améliorée : ils sont toujours au format DVD permettant de mieux reproduire les jaquettes de livres, mais le verso a gagné en lisibilité : textes noirs sur fond blanc, bandeau avec le nom du comédien ou de la comédienne qui a prêté sa voix et durée d’écoute. Les étiquetages en braille sont ajoutés dans les structures qui achètent les lots.

Les comédiens sont partie prenante du projet. Certains participent depuis le tout début, comme Gilles Bataille, acteur que l’on a pu retrouver dans un film populaire Bowling. D’autres sont arrivés récemment, afin d’offrir un panel de 6 voix différentes.

Depuis 2015, la Médiathèque départementale, avec le soutien de Bibliopass, organise une rencontre entre des collégiens et des adultes déficients visuels, pour parler des livres mais aussi des préférences de lecture : braille ou sonore, téléchargement ou CD…Un ou une comédien-ne est aussi invité-e pour échanger sur les attentes des auditeurs en matière de timbre de voix, rythme, etc.

2018, extension de la diffusion

Cette nouvelle édition 2017-2018, avec son lot de 10 romans, devrait voir une diffusion beaucoup plus large, pour 4 raisons :

  • l’extension de l’exception handicap permet d’offrir ces livres-audio daisy à des personnes dyslexiques, ou malvoyantes, ou avec un autre handicap avéré
  •  le choix des romans, par leur intérêt, permet de proposer ces lectures aussi à des adultes. Certains titres sont « faciles à lire », par exemple cette année Traits d’union, un court roman sur un sujet d’actualité, qui fait 66 pages, 52 minutes d’écoute.
  • le nouveau lot rejoint les précédentes éditions et les enregistrements qui ont été faits des suites de séries, ce qui offre un catalogue 2007-2018 de 150 titres
  • la diffusion n’est pas réservée à l’Ille-et-Vilaine : toute bibliothèque peut commander ces livres, au prix coûtant de 20€ les 10 titres (!), à condition de signer sur l’honneur un engagement à respecter la loi, c’est-à-dire à ne prêter ces CD daisy qu’à des personnes en situation de handicap.

En savoir + sur les livres de cette édition

S’informer et commander

Publicités

L’exception handicap en quelques chiffres à la médiathèque Marguerite Duras

Avec l’ouverture de la médiathèque Marguerite Duras en 2010, le réseau des bibliothèques de la Ville de Paris lançait son deuxième pôle Lire Autrement : une équipe formée à l’accueil des déficients visuels, des collections et des animations accessibles aux aveugles et malvoyants, bref un projet inclusif autour de la mixité des publics. 6 ans plus tard, le bilan est très positif !

Façade Médiathèque M Duras (c) Marc Verhille

Façade de la Médiathèque Durac (c) Marc Verhille

Les usagers aveugles et malvoyants sont au rendez-vous et de plus en plus nombreux : sur 362 bénéficiaires de l’exception handicap inscrits dans le réseau parisien en 2015 (238 en 2014), 73 se sont inscrits à Duras et 74 y ont emprunté des documents en 2015.

Si les usagers reviennent régulièrement, c’est avant tout pour profiter de la variété des collections mises à leur disposition. En tête des usages, on trouve le prêt de livres audio. Les collections spécifiques de livres et revues DAISY ont attiré 42 déficients visuels qui ont emprunté 718 documents DAISY (362 sur CD, 356 via téléchargement). Une petite moitié des inscrits aveugles et malvoyants ne recourt pour l’instant qu’aux collections accessibles à tous : DVD en audiodescription, musique, livres en gros caractères, livres tactiles… La gratuité offerte aux bénéficiaires de l’exception handicap pour l’emprunt de tous les supports est très appréciée.

Comme l’ensemble des fréquentants de la médiathèque, les aveugles et malvoyants manifestent leur intérêt pour la variété des services offerts et la possibilité d’alterner entre services personnalisés et activités inclusives : richesse de la programmation culturelle, portage, ateliers multimédia, notamment sur les lecteurs DAISY et le téléchargement de livres DAISY (31 séances en 2015)…

Nul doute que l’expérience acquise par l’équipe de la médiathèque Marguerite Duras joue un grand rôle dans le succès de son pôle Lire Autrement.

 

Deuxième édition de l’opération «Daisy dans vos bibliothèques»

Par Luc Maumet

Pour la deuxième fois, la Médiathèque Valentin Haüy, avec le soutien du Service du Livre et de la Lecture au Ministère de la Culture et de la Communication, propose à 15 bibliothèques publiques un accompagnement et une aide au développement de services Daisy adaptés aux personnes empêchées de lire du fait d’un handicap mental, physique ou d’une déficience visuelle.

logo daisy consoritum

Déjà 35 partenaires et un réseau en pleine expansion

En devenant partenaires de la Médiathèque Valentin Haüy vous rejoindrez un réseau de 35 bibliothèques publiques ou réseaux de bibliothèques qui disposent déjà d’un accès complet aux collections de livres adaptés de la Médiathèque Valentin Haüy. Ces bibliothèques proposent localement toute la richesse des collections adaptées de la Médiathèque Valentin Haüy et les outils nécessaires pour une bonne accessibilité.

Les packs « Daisy dans vos bibliothèques »

La Médiathèque Valentin Haüy propose des packs complets pour créer ou développer un service autour du livre Audio Daisy. L’aide financière du Ministère de la Culture couvre 50 % des frais.

– du matériel de lecture spécialisé (2 appareils de lecture Daisy) ;
– des collections physiques (200 CD à choisir librement dans les collections de l’AVH) ;
– l’accès à près de 10 000 livres audio Daisy, en téléchargement sur la bibliothèque numérique Éole ;
– un accompagnement dans la mise en place du nouveau service par l’équipe de bibliothécaires experts de la Médiathèque Valentin Haüy.

Partagez la vie du réseau Valentin Haüy

Ce programme de partenariat donne lieu à une journée annuelle, gratuite, de rencontres professionnelles. La première édition de cette journée, qui s’est tenue le 16 septembre 2014, a rassemblé 52 professionnels, représentant 25 bibliothèques ou réseaux de bibliothèques. En s’appuyant sur les exemples de pays beaucoup plus avancés que le nôtre en matière d’accès à l’écrit pour les personnes handicapées nous construisons, ensemble, un modèle français : rejoignez-nous !

Comment proposer sa candidature ?

Les bibliothèques ou réseau de bibliothèques intéressées doivent candidater en remplissant, avant le 31 décembre 2014, le dossier accessible ici.

Les bibliothécaires de la Médiathèque Valentin Haüy en charge des partenariats sont prêts à répondre à toutes vos questions : mediathequepro@avh.asso.fr

Table ronde « Lire autrement : vers de nouveaux usages et de nouveaux services en bibliothèque »

Par Hélène Kudzia

Comme chaque année, le service du Livre et de la Lecture était présent au Salon du Livre de Paris à travers le stand Lire Autrement rassemblant 10 acteurs de l’édition adaptée. Mais il a aussi organisé , en partenariat avec le Centre National du Livre, une table ronde intitulée « Lire autrement : vers de nouveaux usages et de nouveaux services en bibliothèque ».

Stand-Lire-Autrement-perspective_large

Modérée Par Bernard Démay, cette table ronde a permis de présenter des projets menés par des éditeurs spécialisés en partenariat avec des bibliothèques publiques :

  • Luc Maumet, de la médiathèque de l’Association Valentin Haüy, a exposé DAISY dans votre bibliothèque; ce projet, soutenu par le SLL dans le cadre d’ »Agir pour la lecture », permet à des bibliothèques publiques, signataires d’une convention avec l’AVH, de proposer un fonds de livres DAISY et des lecteurs DAISY.
  • Danyelle Valente, de l’éditeur associatif Les doigts Qui Rêvent, a fait part de l’avancée d’un autre projet soutenu par « Agir pour la lecture » : la réalisation, avec un groupe d’adolescents déficients visuels à la médiathèque José Cabanis (Toulouse), d’un coffret autour de Lucky Luke. Ce coffret sera un outil de médiation pour mieux faire appréhender la bande dessinée aux aveugles et malvoyants.
  • Sophie Martel, de l’éditeur associatif Benjamins média, a présenté Un frère en bocal, premier livre ePub accessible à tous : en cours de fabrication, ce livre numérique proposera conjointement le texte, la version audio et l’interprétation en LSF de cet album jeunesse déjà paru dans sa version livre-CD.
  • Pour ma part, j’ai expliqué les utilisations possibles en bibliothèque publique de ces différents livres et outils et l’indispensable médiation à mettre en œuvre pour qu’ils rencontrent leur public.

 

La captation sonore réalisée par le CNL est disponible au format MP3 sur le site du SLL.

Photo_table_ronde_lire_autrement_salon_livre_2014