Mois: avril 2018

Atelier de conception universelle Tulitoo

La médiathèque José Cabanis de Toulouse a accueilli mercredi 4 avril 2018 l’atelier « LE LIVRE ACCESSIBLE DE DEMAIN », atelier de conception universelle autour du livre. Il était animé par Sophie Martel (fondatrice de l’agence Tulitoo, précédemment directrice des éditions jeunesse benjamins media).

L’objectif de cet atelier était triple :

  • Présenter le contexte des éditions accessibles (les éditeurs associatifs et les centres agréés de transcription) et ses évolutions de nature juridique, technologique et sociétale en faveur d’une société plus inclusive.

  • Présenter les besoins spécifiques, techniques et culturels, de chaque public en situation de handicap (sensoriel, cognitif, mental, moteur) et le socle commun à plusieurs publics, enfin la définition de la conception universelle.

  • Mettre en situation les participants pour:

    • réfléchir de façon interprofessionnelle à des pistes innovantes de livres qui, tout en étant à destination du grand public, intègrent également des modules d’accessibilité,

    • collaborer à des actions de médiation et d’action culturelle proposées notamment par les bibliothèques,

    • connaître les éditions accessibles existantes papier et numérique en France et à l’étranger mais aussi repérer, parmi la production grand public, les livres accessibles à certains publics spécifiques.

L’une des originalités de cet atelier a été son caractère interprofessionnel. Il a réuni des professionnels représentatifs de la chaîne du livre et des prescripteurs et acteurs culturels (auteur, éditeur, packageur, bibliothécaire, libraire, enseignant, documentaliste, orthophoniste, chargé de mission de l’agence régionale du livre, adjoint du patrimoine). Tulitoo a veillé lors des inscriptions à ce que ce panel soit respecté. Le groupe au complet réunissait douze participants.

L’atelier a duré toute la journée, de 10 à 17h. La matinée, théorique, était une introduction à l’édition accessible (Pourquoi l’édition accessible devient un sujet pour l’ensemble de la chaîne du livre ? / Handicaps et accès aux livres / Compensations et typologie). L’après-midi, mise en pratique, a consisté en la visite de l’espace L’œil et la lettre de la médiathèque José Cabanis (les services et les équipements) et un atelier créatif en binôme.

Cet atelier était l’aboutissement de la journée. Il a duré 2 heures. La consigne était la suivante « Quelle serait votre proposition de livre grand public mais aussi accessible pour un ou plusieurs publics spécifiques ? Envisager l’esthétisme du rendu final, pas de limite de budget, pas de limite technologique ». Les participants ont travaillé en binôme. Certains ont saisi l’opportunité d’être dans une bibliothèque pour mener des recherches parmi les rayonnages de livres. Chaque binôme a ensuite présenté leur projet de concept à l’ensemble du groupe qui réagissait.

Pour la partie atelier, une phase supplémentaire de réalisation d’un prototype pourrait être intéressante, tout comme l’invitation de professionnels ou de lecteurs eux-mêmes en situation de handicap. Enfin, sur l’ensemble de la journée, les participants ont demandé comme poursuivre ces échanges avec des actions concrètes sur la durée. Chaque professionnel a beaucoup appris des autres ; des outils, des techniques, des expériences, des ressources, etc. La dimension interprofessionnelle de cet atelier est l’un de ses points forts. Des contacts sont pris avec les agences régionales du livre afin que cet atelier soit organisé dans d’autres régions.

 photoTulitoo

Publicités

Les actions en direction des Dys à la Bibliothèque de Toulouse

La Bibliothèque de Toulouse, comme quelques bibliothèques publiques françaises, vient d’obtenir son inscription dans le cadre de la nouvelle Exception Handicap, qui permet désormais de diffuser des fichiers numériques adaptés aux publics Dys, sous certaines conditions.

Pour accompagner ce nouveau service et prendre en compte leurs difficultés de lecture, la bibliothèque propose aux Dys de bénéficier d’une durée de prêt élargie. Ainsi, les personnes présentant un trouble des apprentissages ou un handicap bénéficient dorénavant d’un prêt de 6 semaines pour tous les documents sur tout le réseau

Le département pôle L’Oeil et la lettre propose en outre aux publics Dys de tester des applis spécifiques d’aide à la lecture (Appidys, Voice dream reader…) sur tablettes en accès libre. Il organise à la demande des formations à l’utilisation des bibliothèques numériques et  met en place des rendez-vs personnalisés pour les Dys sur inscription  au 05-62-27-45-86 ou par mail : accessibilite.bibliothèque@mairie-toulouse.fr.

Cette nouvelle offre fait suite à différentes actions de sensibilisation aux troubles DYS, comme l’organisation d’un salon du livre Dys en partenariat avec l’Apedys 31 à l’automne 2017.