mixité des publics

Pourquoi accueillir des publics et des artistes sourd(e)s ?

De nombreux professionnels de l’action culturelle à Toulouse et différentes associations se sont réunis les 15 et 16 mars derniers pour réfléchir ensemble à l’accueil des publics sourds et à l’action culturelle en LSF.

Les actes de ces journées sont maintenant disponibles ici

actes-workshop-lsf-mars2016-1-638

L’oreille ne fait pas la sieste : une action de médiation du livre audio à la Médiathèque Marguerite Duras

Par Hélène

Ce billet inaugure une série consacrée aux actions de médiation du livre audio en bibliothèque. N’hésitez pas à réagir en commentaire ou à nous proposer un billet autour des expériences menées dans vos bibliothèques sur le sujet.

IMG_20141113_151802

L'oreille ne fait pas la sieste1

 

 

 

 

 

 

 

Depuis près de 3 ans la médiathèque Marguerite Duras (Paris) propose des actions de médiation autour du livre audio.

Deux axes animent notre démarche :

– proposer des animations qui favorisent la mixité des publics ;

– mieux faire connaître les collections de livre audio et la lecture audio à tous les publics.

Avant d’aboutir à la forme actuelle, nous avons tâtonné :

– présentation de quelques livres audio au café littéraire de la bibliothèque : ça ne prenait pas : les présentations étaient toujours faites par les bibliothécaires, les lecteurs « voyants » n’empruntaient que les livres papier et les interactions n’existaient pas entre les lecteurs déficients visuels et les autres ;

– des séances d’écoute d’extraits de livres audio, bâptisées « siestes littéraires »: les sélections étaient longues à préparer et le public n’osait pas investir les transats qui lui tendaient les bras ; mais la préparation de ces sélections a permis aux bibliothécaires impliqués de mieux connaître le fonds de livres audio.

Parallèlement, certains lecteurs déficients visuels exprimaient l’envie de rencontrer d’autres aveugles et malvoyants et demandaient la mise en place d’un moment d’échange à la bibliothèque. Nous avons proposé que cet échange se fasse autour des livres audio.

L’oreille ne fait pas la sieste dans sa forme actuelle est née début 2013. Une fois par mois, le jeudi à 15h, lecteurs et bibliothécaires présentent leurs coups de coeur et écoutent ensemble des extraits de ces livres audio. Certaines séances -et ce sont celles qui attirent le plus de monde- suivent les thématiques d’action culturelle : la Grande Guerre, le centenaire de la naissance de Marguerite Duras prochainement la gourmandise.

Les séances ont lieu dans un des petits salons de lecture de la bibliothèque. Les participants sont surtout des malvoyants, mais l’activité est ouverte à tous et certains lecteurs valides découvrent à cette occasion le livre audio.

Etant donné que ces séances se déroulent dans un espace ouvert et avec un public mixte (pas exclusivement des usagers empêchés de lire), nous n’utilisons que des livres audio du commerce. Ponctuellement des livres DAISY sur les thématiques abordées sont présentés aux déficients visuels sans qu’on n’en écoute d’extraits en public.

En pratique :

– 0 budget : l’animation est préparée eta nimée par les bibliothécaires ;

– 2 à 15 participants : certains assistent régulièrement, d’autres ponctuellement ;

– 6 livres en moyenne présentés chaque mois ;

– matériel : livres audio du fonds + chaîne hifi ou lecteur DAISY ;

– communication spécifique : flyers dans les bacs de livres audio

Pour prolonger la rencontre, la playlist des extraits écoutés est disponible sur le blog de la médiathèque « le carnet de Marguerite » et sur SoundCloud.