Auteur : Luc Maumet

Vade-mecum « Mise en œuvre de l’exception handicap au droit d’auteur dans les bibliothèques publiques »

Par Luc Maumet

Le Ministère de la Culture, Direction générale des médias et des industries culturelles publie un vade-mecum « relatif à la mise en œuvre de l’exception handicap au droit d’auteur dans les bibliothèques publiques » destiné à « accompagner les élus et les professionnels des bibliothèques dans la mise en place d’une offre de collections et de services à destination des personnes empêchées de lire ».

couv vade mecum

Ce guide apporte des réponses très concrètes à des questions comme :

  • Quelles sont les principales dispositions de l’exception handicap
  • Pour quels publics ?
  • Quels justificatifs demander ?
  • Quelles procédures d’accueil ?

Des modèles de « charte d’engagement du lecteur » (avec une version en FALC) et de « déclaration sur l’honneur » sont proposés en fin d’ouvrage.

Le vade-mecum est disponible en pdf ici.

Publicités

Journée pro : « Quand le jeu est inclusif » le 7 février 2019 à la Bibliothèque de Lyon

Dans le cadre de son événement « Tu joues ou tu joues pas » organisé du 1er décembre 2018 au 16 mars 2019, la Bibliothèque de Lyon organise une journée professionnelle autour du jeu et de l’accessibilité :

le jeudi 7 février 2019 à la bibliothèque de la Lyon Part-Dieu : Quand le jeu est inclusif.

Résultat de recherche d'images pour "logo jeu video accessible"

logo jeu vidéo accessible

Du jeu sur table au jeu vidéo, nous vous proposons d’explorer les modes de médiations, d’adaptations et de sensibilisation possibles grâce au jeu.

La journée à destination des professionnel-le-s des bibliothèques, de la médiation et du jeu est composée de deux tables rondes le matin autour du jeu vidéo et du jeu de société accessibles (présence d’interprètes LSF et de vélotypie).

L’après-midi est consacré à des ateliers pratiques au choix dans la limite des places disponibles.

Informations pratiques : Programme complet de la journée et Inscriptions à la journée

Atelier découverte livres tactiles et d’artistes pour adultes

Par Hélène Kudzia,

La médiathèque Marguerite Duras a proposé jeudi 10 janvier une découverte de livres tactiles et de livres d’artistes. Les 8 participants aveugles et malvoyants ont pris autant de plaisir que les bibliothécaires à toucher et regarder ces documents.

La préparation de l’atelier

Quelques jours avant l’accueil du public 5 bibliothécaires se sont réunies : collègues en charge des livres d’artistes, collègues s’occupant du fonds de livres tactiles, chacun avait repéré des documents. Nous avons examiné les livres en prenant le temps de les toucher et d’échanger sur la façon de les faire toucher pour établir la sélection.

des bibliothécaires tiennent devant leurs visages des livres

Disposant de nombreux exemplaires d’Ali et Léo de Sophie Curtil, nous avons joué ensemble à deviner ce qui se trouve dans le sac à malice, au fil des pages en papier gaufré. Nous avons trouvé que c’était un bon support pour un temps collectif de découverte au début de l’atelier afin que tout le monde participe et laisse aller son imagination.

La sélection

L’atelier

Nous nous sommes installés dans l’espace d’exposition de la bibliothèque, autour d’une grande table.  Une autre table, à proximité, nous a permis d’avoir un peu plus d’espace pour la 2e partie de l’atelier.  L’installation sur des tables et des chaises plutôt que dans un espace de détente (canapés, poufs) a été retenu pour un meilleur confort dans la lecture tactile.

Nos séances commencent presque toujours par un moment convivial autour d’un thé. Cela laisse à chacun le temps de se saluer, et aux bibliothécaires la possibilité d’annoncer les événements futurs et de recueillir les demandes et besoins particuliers des participants.

des bibliothécaires tiennent devant leurs visages des livres

La première partie a été consacrée à la découverte collective d’Ali et Léo, de Sophie Curtil. Les participants ont joué, comme l’avaient fait les bibliothécaires quelques jours avant, à deviner ce qui se trouve dans le sac. Les bibliothécaires veillaient à ce que tout le monde soit sur la même page en même temps et guidaient ceux qui avaient le plus de mal à se repérer sur les pages. La lecture des quelques lignes était faite alternativement par les bibliothécaires et une des participantes.

La séance s’est poursuivie par la découverte des autres livres de la sélection en individuel ou en binôme, accompagnée par une bibliothécaire. Certains livres ont été proposés à tout le monde (et bien appréciés), comme Toi, moi et nos mains. D’autres titres ont été présentés en fonction des envies exprimées par les participants (Plis et plans autour de l’origami) et parfois de leur reste visuel (pop-up).

Conclusion

Cette séance de découverte des livres tactiles et livres d’artistes a été très appréciée par tous, participants et bibliothécaires. Le gage de sa réussite a sans doute été de se donner du temps (un peu plus d’une heure trente) et d’être nombreuses pour accompagner les lecteurs (5 bibliothécaires pour 8 participants). L’apport de livres d’artistes en compléments des livres tactiles de l’édition adaptée a été très apprécié.

Bilan de la journée des DYS, organisée par la bibliothèque de Toulouse le samedi 13 octobre 2018, en partenariat avec l’association APEDYS

Par Sophie Grabielle,

La journée était organisée au rez-de-jardin de la médiathèque José Cabanis.

Trois stands étaient tenus par les associations locales, APEDYS Midi-Pyrénées, Avenir Dysphasie et AFD 31.

Un stand était tenu par la bibliothèque de Toulouse, qui proposait des collections au prêt.

logo bib de toulouse

Les bibliothécaires ont informé le public des dispositifs mis en place pour accueillir les publics Dys à la médiathèque et et de la mise à disposition d’ouvrages audios ou numériques.

Les collections jeunesse ont été très empruntées, et nous avons fait également 1 réassort pour les collections du pôle société.

Dans l’atelier multimédia, 1 présentation d’applis spécifique, aide à la lecture, ou jeux éducatifs, a eu lieu en continu de 15 heures à 17 heures, et a accueilli au moins 40 personnes.

Dans le Piccolo Teatro, 1 projection de court-métrages sur les différents troubles DYS a été programmée, une première séance à 15h30 a rassemblé 40 personnes, la seconde à 16h30 a été programmé à la demande du public, pour environ 18 personnes. Cette animation a donc trouvé son public, tout autant pour les enfants que pour les adultes. C’était une très bonne initiative du pôle jeunesse.

Et enfin la conférence dans le grand auditorium à 17h30, animée par Nathalie Pican et modérée par Laetitia Branciard a rassemblé 50 personnes.

Nous sommes donc satisfaits de la participation du public à cette journée, et nous constatons toujours la présence de nombreuses familles, avec des questions qui concernent essentiellement la scolarité, mais également la lecture « loisir ».

Nous avons quelques contacts de personnes qui souhaitent aller plus loin, et obtenir un rendez-vous avec le Pôle l’œil et la Lettre pour bénéficier de l’accès aux bibliothèques numériques.

D’une manière générale, le public est satisfait d’avoir des réponses à ses questions, plutôt surpris de découvrir les collections de la médiathèque, il y a eu quelques inscriptions de personnes n’habitant pas sur Toulouse, et venus spécialement pour cette journée.

Les familles ont pu prendre des rendez-vous avec les associations.

C’est donc une opération à renouveler, même sous cette forme modeste.

 

 

« Nous lisons autrement » formation en ligne gratuite, accueil des personnes handicapées en bibliothèque

Le GIAA, association de référence dans les services aux personnes déficientes visuelles, propose aux bibliothèques publiques, avec le soutien du ministère de la Culture (Direction générale des médias et des industries culturelles, Service du livre et de la lecture), un webinaire gratuit intitulé :

« EXCEPTION AU DROIT D’AUTEUR EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPÉES EN BIBLIOTHÈQUE : QUELS SERVICES POUR QUELS PUBLICS ? »


Les aspects humains, techniques et législatifs seront abordés pour permettre aux bibliothécaires de mettre en place, ou de développer des services de qualité pour les personnes empêchées de lire en raison d’un handicap. Cette conférence en ligne d’une durée d’une heure est conçue et présentée par Luc Maumet. Elle est accessible simplement depuis tout ordinateur connecté (sous réserve d’une inscription préalable gratuite).

Trois séances identiques sont proposées aux dates et horaires suivants. Choisissez la vôtre !

• jeudi 8 novembre 2018 à 15h00
• jeudi 22 novembre 2018 à 15h00
• jeudi 13 décembre 2018 à 15h00

Inscriptions : www.nouslisonsautrement.net

La Médiathèque Valentin Haüy fait sa rentrée !

Par Céline Boeuf

La rentrée littéraire est l’événement incontournable de la fin de l’été. Le millésime 2018, comme les quatre précédents, se devait donc d’être accessible au plus grand nombre. C’est pourquoi la Médiathèque Valentin Haüy, sur sa vitrine numérique Éole, propose plusieurs dizaines de titres dans des formats adaptés aux personnes qui rencontrent des difficultés d’accès à la lecture du fait d’un handicap moteur, sensoriel, ou de troubles cognitifs. Elles trouveront donc dans ses collections des livres audio ou en braille numérique, directement issus des ouvrages de la rentrée littéraire. La liste en est à découvrir sur la page dédiée d’Éole. Elle s’étoffera au fil des sorties en librairie.

logo du site web éole

Il est possible, pour toute personne inscrite à la Médiathèque Valentin Haüy de les télécharger ou de recevoir les livres audio sur CD gratuitement. La rentrée littéraire est donc accessible également aux utilisateurs inscrits à la Médiathèque valentin Haüy par le biais de l’une de ses bibliothèques partenaires.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous :

Médiathèque Valentin Haüy

E-mail : mediatheque@avh.asso.fr

Site Internet : eole.avh.asso.fr

Téléphone : 01 44 49 27 27

Twitter : @mediathequevh

 

CRÉ’ART exposition du 2 au 27 juillet à Bordeaux (bibliothèque Mériadek)

Par Marie-Emmanuelle Béraud-Sudreau

Ateliers – Résidence Luis Daney / Exposition du 2 au 27 juillet 2018

Lieu : Bibliothèque Mériadeck de BORDEAUX 

L’association IRSA (Institution régionale des Sourds et des Aveugles) créée en 1870 à Bordeaux est une association loi 1901. Cette dernière a ouvert au mois de mai 2017 un nouvel établissement composé d’un foyer occupationnel et d’un foyer d’accueil médicalisé : la Résidence Luis Daney, à Mérignac.

un oeuvre réalisée en collage

La résidence accueille des personnes de 20 à 60 ans déficientes auditives et visuelles ayant un handicap associé ; 60 personnes résident sur place et 10 personnes viennent en accueil de jour.

Durant la journée est mis en place divers ateliers. Ces derniers sont adaptés aux capacités et aux envies des résidents.

Parmi les ateliers proposés, deux ateliers : Créa’Images et Bricol’Art ont vu le jour au mois de juin 2017. Ce moment de création est très apprécié. Il est source d’imagination et d’expression.

Vous avez dit Art ? Je vous dis…

Créa’Images !

Ces créations sont des compositions colorées venant de magazines, programmes, flyers de notre région. Evènements passés mais qui trouvent une nouvelle vie grâce à ces réalisations faites au gré des humeurs et des moments de la vie par leurs créateurs. Les encadrements font aussi partie de ce jeu de renouveau (cadre ou emballage d’horloge ou anciens cadres en bois restaurés).

Bricol’Art !

Ce sont de vieux objets du quotidien complétement démontés par les créateurs puis assemblés avec d’autres matériaux. Encore une nouvelle vie, des robots prennent formes avec poésie et fantaisie.

Ce travail est sous le signe de l’échange et du partage.

Les bénéficiaires de l’IRSA invitent le public à découvrir une sélection de leurs œuvres à la bibliothèque de Bordeaux pendant l’été 2018.

Un livre d’or recueille les impressions des visiteurs.

trois panneaux veticaux de l'exposition : les oeuvres sont présentées sur fond nour.

 

 

 

 

Deux jours de stage : « améliorer l’accueil des publics en situation de handicap en bibliothèque » à Médiadix, en novembre

Médiadix organise, les 13 et 14 novembre 2018, deux jours de stage sur l’accueil des publics en situation de handicap en bibliothèque.

logo médiadix

Animé par Luc Maumet, le stage proposera l’ensemble des outils nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des actions en direction des publics empêchés.

Que vous débutiez ou que vous soyez déjà engagé dans des projets venez vous former et échanger avec les autres participants.

Le programme et le formulaire d’inscription sont déjà en ligne : inscrivez-vous vite !

 

Une carte des initiatives pour l’inclusion et l’accessibilité universelle en bibliothèque

La commission Accessibib est heureuse de vous présenter la « Carte des initiatives pour l’inclusion et l’accessibilité universelle en bibliothèque« . Piochez des idées, contactez les professionnels qui s’investissent et partagez vos réalisations ! Vous voulez apparaître sur la carte ? Contactez-nous !


 

 

La Montagne aux trois questions, un conte lu et signé dans le réseau des bibliothèques de Bordeaux

par Milène Bliard, stagiaire à l’espace Diderot

L’Espace Diderot, centre Accessibilité des bibliothèques de Bordeaux, propose en partenariat avec l’association REG’ART, quatre lectures bilingues dont une auprès du public scolaire. Le but est de créer un travail collaboratif entre les bibliothèques de quartier et l’Espace Diderot, de sensibiliser les bibliothécaires et le public à la Langue des Signes mais aussi d’attirer un nouveau public d’enfants sourds.

IMG_20180224_150837

La première lecture a eu lieu le Samedi 24 Février à la bibliothèque du quartier de la Bastide. En amont, deux réunions avaient été organisées pour choisir un conte qui pouvait être raconté facilement à la fois en français et en LSF. Des interprètes étaient présents pour faciliter la communication entre les conteuses et les bibliothécaires afin de mettre au point la lecture.

Une quinzaine d’enfants et d’adultes étaient là le jour J. Le conte était lu par une des bibliothécaires de Bastide, Audrey, et signé en LSF par Sylvanie Tendron, traductrice et médiatrice sourde.

Suite à la lecture, les bibliothécaires ont posé des questions aux enfants sur la traduction des mots en LSF. Est-ce qu’ils avaient reconnu certains mots ? Comment se signaient-ils exactement ? On a pu remarquer que les enfants étaient curieux et réactifs concernant le fonctionnement de la LSF.

IMG_20180224_151728

Le bilan de cet après-midi est donc positif. Dans l’ensemble, le public présent a apprécié la lecture et pour cette première expérience, les conteuses ont bien su se coordonner. Une bonne entente entre les différents professionnels s’est également installée tout au long de l’après-midi. Reste à diffuser plus largement les informations auprès de la communauté sourde.

Fin Mai, la lecture se tiendra à la bibliothèque Le Grand Parc à Bordeaux et les bibliothécaires du réseau vont tout mettre en œuvre pour que la communauté sourde soit présente et que la lecture se déroule dans les meilleures conditions. Venez nombreux !

Lien vers le Facebook de l’Association REG’ART

Lien vers l’Espace Diderot de Mériadeck