livre audio

Le Prix ados d’Ille-et-Vilaine en version sonore : une ressource de qualité et une référence

IMG_5188

Le Prix ados Rennes / Ille-et-Vilaine, porté par le département, la Ville de Rennes et la librairie Courte échelle, vient de fêter ses 20 ans. Il encourage les jeunes de 13 à 16 ans à lire et les invite à venir échanger autour des livres et rencontrer les auteurs en juin. C’est une action qui s’inscrit dans la durée, portée par les bibliothécaires et les documentalistes de collèges.

Les débuts

Depuis 2005, une version sonore de chaque livre a été réalisée dans un objectif de rendre accessible ce prix à des jeunes déficients visuels, scolarisés dans des ULIS. Ce projet a été initié par la Médiathèque de Saint-Jacques de la lande, dans le cadre d’une mission « Pôle Borges » autour de la déficience visuelle. Des comédiens ont été recrutés dès la seconde année et formés à l’utilisation du logiciel permettant d’obtenir un format Daisy. Le GIAA, Groupement des Intellectuels Aveugles et Amblyopes est partenaire depuis le début, pour la vérification et la gravure des CD.

Depuis 2016, le tournant

Il y a eu un tournant en 2016 avec la reprise de ce gros travail par la Médiathèque départementale. Ceci a permis de produire les lots de CD avec davantage de moyens, notamment la reprographie du Conseil départemental. La réalisation matérielle des boitiers s’est améliorée : ils sont toujours au format DVD permettant de mieux reproduire les jaquettes de livres, mais le verso a gagné en lisibilité : textes noirs sur fond blanc, bandeau avec le nom du comédien ou de la comédienne qui a prêté sa voix et durée d’écoute. Les étiquetages en braille sont ajoutés dans les structures qui achètent les lots.

Les comédiens sont partie prenante du projet. Certains participent depuis le tout début, comme Gilles Bataille, acteur que l’on a pu retrouver dans un film populaire Bowling. D’autres sont arrivés récemment, afin d’offrir un panel de 6 voix différentes.

Depuis 2015, la Médiathèque départementale, avec le soutien de Bibliopass, organise une rencontre entre des collégiens et des adultes déficients visuels, pour parler des livres mais aussi des préférences de lecture : braille ou sonore, téléchargement ou CD…Un ou une comédien-ne est aussi invité-e pour échanger sur les attentes des auditeurs en matière de timbre de voix, rythme, etc.

2018, extension de la diffusion

Cette nouvelle édition 2017-2018, avec son lot de 10 romans, devrait voir une diffusion beaucoup plus large, pour 4 raisons :

  • l’extension de l’exception handicap permet d’offrir ces livres-audio daisy à des personnes dyslexiques, ou malvoyantes, ou avec un autre handicap avéré
  •  le choix des romans, par leur intérêt, permet de proposer ces lectures aussi à des adultes. Certains titres sont « faciles à lire », par exemple cette année Traits d’union, un court roman sur un sujet d’actualité, qui fait 66 pages, 52 minutes d’écoute.
  • le nouveau lot rejoint les précédentes éditions et les enregistrements qui ont été faits des suites de séries, ce qui offre un catalogue 2007-2018 de 150 titres
  • la diffusion n’est pas réservée à l’Ille-et-Vilaine : toute bibliothèque peut commander ces livres, au prix coûtant de 20€ les 10 titres (!), à condition de signer sur l’honneur un engagement à respecter la loi, c’est-à-dire à ne prêter ces CD daisy qu’à des personnes en situation de handicap.

En savoir + sur les livres de cette édition

S’informer et commander

Publicités

Des livres à l’oreille…

Par Marianne Coatanhay

SONY DSC

Voici donc le 2ème billet consacré aux actions de médiation du livre audio en bibliothèque.

Le lancement de ce rendez-vous régulier à la Bibliothèque des Champs Libres de Rennes a répondu à plusieurs objectifs :

  • Notre souhait de valoriser l’ensemble des livres audio présents à la bibliothèque (plus de 3000 titres, auxquels s’ajoutent environ 700 CD au format Daisy). Physiquement, les livres audio de fiction sont regroupés, pour les adultes, sur le Pôle Langues et littératures au 4ème étage de la bibliothèque, et ils sont très empruntés par des publics divers : déficients visuels, personnes âgées ayant du mal à lire les livres imprimés, usagers passant beaucoup de temps dans les transports ou ayant des métiers manuels… Par contre les documentaires, classés sur les différents pôles en fonction de leur sujet, sont beaucoup plus difficiles à repérer, tant physiquement que dans notre catalogue.
  • Nous voulions aussi répondre à la demande de nos lecteurs déficients visuels d’avoir un rendez-vous régulier, pour partager autour de nos lectures et de nos coups de cœur respectifs.

Notre rencontre « Des livres à l’oreille » est donc née en octobre 2013. Lors de ce premier rendez-vous, étaient proposés les titres de la rentrée littéraire disponibles en format Daisy ; l’occasion de discuter des préférences des uns et des autres concernant les voix (différentes voix de synthèse et voix humaines) et de recueillir les propositions et souhaits concernant ce nouveau rendez-vous.

Le 2ème, en février 2014, était consacré aux documentaires. Des livres audio sur des sujets très divers ont été présentés et écoutés, et un accent particulier a été mis sur les méthodes de langues 100% audio, accessibles aux non-voyants.

En juin dernier, il était question de la Bretagne : romans, contes, classiques de la littérature bretonne, documentaires, romans policiers… présentés par notre collègue bibliothécaire du fonds régional ; pour finir, nous avons dégusté ensemble le gâteau de la fameuse empoisonneuse bretonne Hélène Jégado ! Tout le monde a survécu…

Le RV en pratique :

  • 1 fois par trimestre
  • Le jeudi après-midi, à partir de 17h
  • Une rencontre d’1h30
  • Un moment convivial, autour d’un goûter, dans une salle réservée aux médiations
  • 10 à 15 participants en moyenne, déficients visuels et accompagnants
  • Animation par le service accessibilité, et des collègues de la bibliothèque, associés selon les thématiques abordées
  • 15 à 20 titres présentés en moyenne (livres audio et CD Daisy) ; 5 ou 6 extraits sont écoutés sur un lecteur Daisy (Victor Reader Stratus M)
  • La plupart des titres présentés sont empruntés à l’issue du RV. Nous proposons aussi, pour compléter, le téléchargement de livres cités, à partir de la BNFA ou d’Eole, pour nos lecteurs qui le souhaitent.
  • Une bibliographie est proposée après la rencontre.

Prochaine rencontre autour des polars et de la science-fiction, à la demande de plusieurs participants !

L’oreille ne fait pas la sieste : une action de médiation du livre audio à la Médiathèque Marguerite Duras

Par Hélène

Ce billet inaugure une série consacrée aux actions de médiation du livre audio en bibliothèque. N’hésitez pas à réagir en commentaire ou à nous proposer un billet autour des expériences menées dans vos bibliothèques sur le sujet.

IMG_20141113_151802

L'oreille ne fait pas la sieste1

 

 

 

 

 

 

 

Depuis près de 3 ans la médiathèque Marguerite Duras (Paris) propose des actions de médiation autour du livre audio.

Deux axes animent notre démarche :

– proposer des animations qui favorisent la mixité des publics ;

– mieux faire connaître les collections de livre audio et la lecture audio à tous les publics.

Avant d’aboutir à la forme actuelle, nous avons tâtonné :

– présentation de quelques livres audio au café littéraire de la bibliothèque : ça ne prenait pas : les présentations étaient toujours faites par les bibliothécaires, les lecteurs « voyants » n’empruntaient que les livres papier et les interactions n’existaient pas entre les lecteurs déficients visuels et les autres ;

– des séances d’écoute d’extraits de livres audio, bâptisées « siestes littéraires »: les sélections étaient longues à préparer et le public n’osait pas investir les transats qui lui tendaient les bras ; mais la préparation de ces sélections a permis aux bibliothécaires impliqués de mieux connaître le fonds de livres audio.

Parallèlement, certains lecteurs déficients visuels exprimaient l’envie de rencontrer d’autres aveugles et malvoyants et demandaient la mise en place d’un moment d’échange à la bibliothèque. Nous avons proposé que cet échange se fasse autour des livres audio.

L’oreille ne fait pas la sieste dans sa forme actuelle est née début 2013. Une fois par mois, le jeudi à 15h, lecteurs et bibliothécaires présentent leurs coups de coeur et écoutent ensemble des extraits de ces livres audio. Certaines séances -et ce sont celles qui attirent le plus de monde- suivent les thématiques d’action culturelle : la Grande Guerre, le centenaire de la naissance de Marguerite Duras prochainement la gourmandise.

Les séances ont lieu dans un des petits salons de lecture de la bibliothèque. Les participants sont surtout des malvoyants, mais l’activité est ouverte à tous et certains lecteurs valides découvrent à cette occasion le livre audio.

Etant donné que ces séances se déroulent dans un espace ouvert et avec un public mixte (pas exclusivement des usagers empêchés de lire), nous n’utilisons que des livres audio du commerce. Ponctuellement des livres DAISY sur les thématiques abordées sont présentés aux déficients visuels sans qu’on n’en écoute d’extraits en public.

En pratique :

– 0 budget : l’animation est préparée eta nimée par les bibliothécaires ;

– 2 à 15 participants : certains assistent régulièrement, d’autres ponctuellement ;

– 6 livres en moyenne présentés chaque mois ;

– matériel : livres audio du fonds + chaîne hifi ou lecteur DAISY ;

– communication spécifique : flyers dans les bacs de livres audio

Pour prolonger la rencontre, la playlist des extraits écoutés est disponible sur le blog de la médiathèque « le carnet de Marguerite » et sur SoundCloud.