Mois: décembre 2014

Twitter

Bien que membre du groupe Accessibib je ne participais pas à ce blog par manque de temps.
Toutefois pour me rattraper je vous invite à me suivre sur mon compte twitter (@fredlem2) ou je diffuse toute ma veille sur les bibliothèques, le web et le handicap.
Handicapé moteur je suis très attaché aux problèmes d’accessibilité des bâtiments et des collections.

Publicités

Des livres à l’oreille…

Par Marianne Coatanhay

SONY DSC

Voici donc le 2ème billet consacré aux actions de médiation du livre audio en bibliothèque.

Le lancement de ce rendez-vous régulier à la Bibliothèque des Champs Libres de Rennes a répondu à plusieurs objectifs :

  • Notre souhait de valoriser l’ensemble des livres audio présents à la bibliothèque (plus de 3000 titres, auxquels s’ajoutent environ 700 CD au format Daisy). Physiquement, les livres audio de fiction sont regroupés, pour les adultes, sur le Pôle Langues et littératures au 4ème étage de la bibliothèque, et ils sont très empruntés par des publics divers : déficients visuels, personnes âgées ayant du mal à lire les livres imprimés, usagers passant beaucoup de temps dans les transports ou ayant des métiers manuels… Par contre les documentaires, classés sur les différents pôles en fonction de leur sujet, sont beaucoup plus difficiles à repérer, tant physiquement que dans notre catalogue.
  • Nous voulions aussi répondre à la demande de nos lecteurs déficients visuels d’avoir un rendez-vous régulier, pour partager autour de nos lectures et de nos coups de cœur respectifs.

Notre rencontre « Des livres à l’oreille » est donc née en octobre 2013. Lors de ce premier rendez-vous, étaient proposés les titres de la rentrée littéraire disponibles en format Daisy ; l’occasion de discuter des préférences des uns et des autres concernant les voix (différentes voix de synthèse et voix humaines) et de recueillir les propositions et souhaits concernant ce nouveau rendez-vous.

Le 2ème, en février 2014, était consacré aux documentaires. Des livres audio sur des sujets très divers ont été présentés et écoutés, et un accent particulier a été mis sur les méthodes de langues 100% audio, accessibles aux non-voyants.

En juin dernier, il était question de la Bretagne : romans, contes, classiques de la littérature bretonne, documentaires, romans policiers… présentés par notre collègue bibliothécaire du fonds régional ; pour finir, nous avons dégusté ensemble le gâteau de la fameuse empoisonneuse bretonne Hélène Jégado ! Tout le monde a survécu…

Le RV en pratique :

  • 1 fois par trimestre
  • Le jeudi après-midi, à partir de 17h
  • Une rencontre d’1h30
  • Un moment convivial, autour d’un goûter, dans une salle réservée aux médiations
  • 10 à 15 participants en moyenne, déficients visuels et accompagnants
  • Animation par le service accessibilité, et des collègues de la bibliothèque, associés selon les thématiques abordées
  • 15 à 20 titres présentés en moyenne (livres audio et CD Daisy) ; 5 ou 6 extraits sont écoutés sur un lecteur Daisy (Victor Reader Stratus M)
  • La plupart des titres présentés sont empruntés à l’issue du RV. Nous proposons aussi, pour compléter, le téléchargement de livres cités, à partir de la BNFA ou d’Eole, pour nos lecteurs qui le souhaitent.
  • Une bibliographie est proposée après la rencontre.

Prochaine rencontre autour des polars et de la science-fiction, à la demande de plusieurs participants !

Colloque : la loi du 11 février 2005, dix ans après

Les 20 et 21 janvier 2015, l’Université de Rennes 2, l’ESPE de Bretagne (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education) et la MSHB (Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne) organisent un événement national pour dresser un bilan de la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté de personnes handicapées votée le 11 février 2005 en France.

affiche colloque loi 2005

Les journées qui se dérouleront dans la salle « le Liberté » à Rennes donneront la parole à des professionnels reconnus sur la question du handicap, à des familles, des usagers et à des personnalités politiques.

Toutes les informations relatives à la manifestation nationale des 20 et 21 janvier 2015 sont disponibles sur le site internet www.handicap2015.fr. Les inscriptions des professionnels et des particuliers sont ouvertes sur ce site internet également.

Deuxième édition de l’opération «Daisy dans vos bibliothèques»

Par Luc Maumet

Pour la deuxième fois, la Médiathèque Valentin Haüy, avec le soutien du Service du Livre et de la Lecture au Ministère de la Culture et de la Communication, propose à 15 bibliothèques publiques un accompagnement et une aide au développement de services Daisy adaptés aux personnes empêchées de lire du fait d’un handicap mental, physique ou d’une déficience visuelle.

logo daisy consoritum

Déjà 35 partenaires et un réseau en pleine expansion

En devenant partenaires de la Médiathèque Valentin Haüy vous rejoindrez un réseau de 35 bibliothèques publiques ou réseaux de bibliothèques qui disposent déjà d’un accès complet aux collections de livres adaptés de la Médiathèque Valentin Haüy. Ces bibliothèques proposent localement toute la richesse des collections adaptées de la Médiathèque Valentin Haüy et les outils nécessaires pour une bonne accessibilité.

Les packs « Daisy dans vos bibliothèques »

La Médiathèque Valentin Haüy propose des packs complets pour créer ou développer un service autour du livre Audio Daisy. L’aide financière du Ministère de la Culture couvre 50 % des frais.

– du matériel de lecture spécialisé (2 appareils de lecture Daisy) ;
– des collections physiques (200 CD à choisir librement dans les collections de l’AVH) ;
– l’accès à près de 10 000 livres audio Daisy, en téléchargement sur la bibliothèque numérique Éole ;
– un accompagnement dans la mise en place du nouveau service par l’équipe de bibliothécaires experts de la Médiathèque Valentin Haüy.

Partagez la vie du réseau Valentin Haüy

Ce programme de partenariat donne lieu à une journée annuelle, gratuite, de rencontres professionnelles. La première édition de cette journée, qui s’est tenue le 16 septembre 2014, a rassemblé 52 professionnels, représentant 25 bibliothèques ou réseaux de bibliothèques. En s’appuyant sur les exemples de pays beaucoup plus avancés que le nôtre en matière d’accès à l’écrit pour les personnes handicapées nous construisons, ensemble, un modèle français : rejoignez-nous !

Comment proposer sa candidature ?

Les bibliothèques ou réseau de bibliothèques intéressées doivent candidater en remplissant, avant le 31 décembre 2014, le dossier accessible ici.

Les bibliothécaires de la Médiathèque Valentin Haüy en charge des partenariats sont prêts à répondre à toutes vos questions : mediathequepro@avh.asso.fr

Le SLPJ toujours pas au rendez-vous de l’accessibilité

Par Hélène

Une fois n’est pas coutume, je vous livre ici un billet d’humeur.

Les années se suivent et se ressemblent… malheureusement. Le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil fête ses trente ans mais l’accessibilité n’a pas fait de gros progrès !

Les années passées, j’ai déjà signalé que le site internet du salon n’était pas accessible pour les personnes aveugles qui, comme moi, utilisent l’ordinateur à l’aide d’une synthèse vocale et d’une plage braille. Je me suis même donné la peine de leur écrire, via le formulaire de contact, sans avoir jamais reçu de réponse. Cette année, je n’arrive même pas à trouver le formulaire de contact sur le site !

Quant au programme, impossible pour moi de le consulter. J’ai glané quelques infos grâce à twitter et je ne suis même pas en mesure de les retrouver sur leur site internet.

Et pourtant, au lieu de ce billet, je pensais vous faire le compte-rendu de la table ronde « Le livre audio : une chance pour la littérature jeunesse », à laquelle j’ai assisté ce matin. Mais pas possible pour moi de retrouver le nom des participants et le détail sur le programme !

Est-ce mieux quand on se rend sur place ?

Pas forcément. A mon arrivée, samedi, on m’a proposé de prendre une entrée à part. Une entrée séparée, donc, pour les personnes à mobilité réduite : l’objectif n’était pas de me faciliter la vie, mais que les agents d’accueil contactent leur supérieur pour vérifier si les chiens d’aveugles pouvaient bien entrer ! Pas non plus d’aide pour se diriger à l’intérieur du SLPJ…

Merci donc aux personnes qui m’ont guidée et accompagnée samedi et lundi matin : Gabrielle, Clémence, Sophie, Danyelle, Ophélie.

Et rendez-vous dans un ou deux ans pour voir si l’accessibilité du SLPJ aux aveugles aura progressé.