Conférences, tables-rondes

Numok 2016 : 2 ateliers accessibles aux déficients visuels à la médiathèque Marguerite Duras

Par Hélène Kudzia

Lors d’une journée d’étude sur les tablettes, destinée aux bibliothécaires de la Ville de Paris, Fabienne Le Hein et moi avons présenté 2 ateliers numériques inclusifs, accessibles aux déficients visuels. Nous partageons ici la trame de notre intervention sous la forme d’un PowerPoint, car nous pensons que ces actions peuvent facilement être reconduites à la médiathèque Duras ou ailleurs. 

2 enfants un casque sur les oreilles, une tablette dans les mains

Atelier jeux sonores à la médiathèque Marguerite Duras : on joue à A blind Legend (copyright Médiathèque Marguerite Duras)

En octobre 2016 a eu lieu la 2e édition du festival Numok, autour de la culture numérique. Et cette année 2 ateliers étaient accessibles aux déficients visuels !

1. Atelier collectif de découverte des applications participatives (toutes les applications ne sont pas accessibles avec VoiceOver).

2. Jeux sonores

Toutes les applications présentées sont gratuites et disponibles sous IOS.

 

 

Journée d’étude Handicap et numérique annulée :(

La nouvelle est tombée hier soir. Sur décision préfectorale, les équipements publics sont fermés et par conséquent, la médiathèque Émile Zola ne peut accueillir la journée d’étude Handicap et numérique en bibliothèque, organisée conjointement par la BPI, la commission Accessibib de l’ABF, le  Service du Livre et de la Lecture et les médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole.  130 personnes venues de toute la France s’étaient inscrites, les intervenants étaient prêts, les ateliers bouclés, les collègues de Montpellier prêts à nous accueillir. Les échanges promettaient d’être riches mais la météo et le principe de précaution en ont décidé autrement. 

Nous ne savons pas encore si cette journée pourra être reconduite ni sous quelle forme. Le nombre d’inscrits et les discussions que nous avons tout au long de l’année nous montrent que le nombre de bibliothèques qui s’engagent dans une démarche de politique inclusive augmente. Les lieux et les instances d’échanges sont donc essentiels. 

Ce blog et notre page Facebook sont des lieux de partage d’expériences alors lisez-nous, suivez-nous, partagez-nos infos !  

Les collègues de la médiathèque Émile Zola ont gentiment organisé une visite de l’espace Homère.

 

Les bibliothèques accompagnent les dys

A l’occasion de la journée nationale des « DYS »,  le 10/10, de nombreuses bibliothèques se mobilisent pour accompagner les dys et valoriser  leurs ressources pouvant intéresser ces publics : livres audio, facile à lire, ressources numériques, outils de lecture adaptés…
Comme chaque année, la Bibliothèque de Toulouse propose un « Forum des DYS : À l’heure du numérique, comment penser l’accompagnement des dyslexiques ? » le samedi 8 octobre à la Médiathèque José Cabanis. L’objectif est d’informer et de sensibiliser le grand public sur la réalité des troubles dyslexiques.  Tout au long de l’après-midi, le public pourra assister à plusieurs ateliers pour découvrir différents logiciels, applications sur tablette ou ordinateur, destinées aux dyslexiques. Une table ronde sur  la notion d’accompagnement lors des apprentissages aura également lieu à 17h. Quelques ressources à découvrir ici
En Bretagne, deux soirées d’information  autour de la dyslexie auront lieu d’une part, le 8 octobre à la Bibliothèque de Vitré, dans le cadre du programme  Lire dans tous les sens et en association avec leur ludothèque Lire et apprendre autrement ;d’autre part le 11 octobre,  à la Bibliothèque de Chavagne avec l’association Chemins de lecture et l’Aapedys 35 et une présentation des ressources pour la lecture accessibles aux dys
La Bibliothèque des Champs Libres à Rennes et Livre et lecture en Bretagne organisent une conférence le mercredi 9 novembre à 18h30 : La dyslexie  : un point, des interrogations ! et une journée d’étude  complète le jeudi 10 novembre autour de la thématique « Lecture et dyslexie » avec des interventions de chercheurs, un espace forum et des Dys-Dating : programme
L’accueil des publics dys est un enjeu important pour les bibliothèques aujourd’hui car les dispositions de la Loi Liberté de la création élargit les bénéficiaires et assouplit le fonctionnement de l’Exception au droit d’auteur en faveur du handicap et devrait permettre un accès facilité des publics « dys » aux ressources numériques adaptées.
Une lecture utile : les recommandations de l’IFLA pour les services de bibliothèques aux personnes dyslexiques disponibles sous forme de checklist en français ici
ou en version complète en anglais ici

Handicap et numérique en bibliothèques : cadres, démarches, outils

La commission Accessibib avec la Bibliothèque publique d’information, le Service du Livre et de la Lecture (MCC/Direction générale des médias et des industries culturelles) et le réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole organisent une journée d’étude intitulée « Handicap et numérique en bibliothèque : cadres, démarches, outils » qui se déroulera à la médiathèque Emile Zola de Montpellier le jeudi 13 octobre 2016.

« Les bibliothèques, handicaps psychique et cognitif » Journée d’étude ABF Bourgogne – 21 mars 2016, Dijon 

Le groupe ABF Bourgogne organise une journée d’étude autour de l’accueil des publics en situation de handicap psychique ou cognitif

Lundi 21 mars 2016, de 9h30 à 17h

Bibliothèque centre-ville La nef, Salle de conférences

1, Place du Théâtre 21000 DIJON

Le matin, des interventions de psychologues et psychothérapeutes permettront aux participants d’approfondir leurs connaissances sur les psychopathologies de l’adulte et de l’enfant. L’après-midi, parole aux bibliothécaires autour de témoignages et de retours d’expériences.

Vanessa Van Atten, chargée de mission Publics empêchés au Service du livre et de la lecture participera également à cette journée dont j’assurerai la modération. Une journée riche en perspective !

Programme de la journée : journée_étude_abf_handicap_psychique_16_nov_2015

Infos et inscription : abfbourgogne@gmail.com

Tous à la bibliothèque ! Vraiment tous… ?

La Bibliothèque centrale pour la Région de Bruxelles-Capitale et la Bibliothèque francophone de BerchemSainte-Agathe organisaient le 20 mars 2015 une journée d’étude intitulée : « Tous à la bibliothèque ! Vraiment tous… ? »
Cette journée qui a traité en autres de l’accessibilité des bibliothèques et des publics empêchés a donné lieu à des actes que vous pourrez retrouver ici :

Ci-dessous le sommaire:

Spéciale, ma bibliothèque ?

      1. Les bibliothèques spéciales  par Michèle DUBOIS, responsable de la Bibliothèque de la Ligue Braille
      2. Les bibliothèques spéciales en action par Monique CLETTE, responsable de la Bibliothèque de l’Œuvre nationale des aveugles (ONA)

Lire, c’est s’évader… Ou comment favoriser l’accès au livre là où les barreaux se dressent… par Virginie ROMÉO, bibliothécaire-dirigeante, Bibliothèque publique locale de Nivelles

TrainLib, projet d’un réseau de « points bibliothèques » dans les principales gares belges par Julian HULS, Émilie WINDELS et Thomas CHARLES

L’accessibilité globale en bibliothèque publique par Philippe HARMEGNIES, directeur, Passe Muraille asbl (Mons) et Laurence DUHIN, directrice de la Bibliothèque de Berchem-Sainte-Agathe

La commission Légothèque et les questions autour du genre en bibliothèque par Thomas CHAIMBAULT-PETITJEAN, responsable de la formation initiale des élèves fonctionnaires et du diplôme de cadre opérationnel des bibliothèques et de la documentation à l’Enssib-université de Lyon (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques)

Quand la bibliothèque de Florennes rencontre le public Fedasil par Anne-France STIMART, bibliothécaire principale,Bibliothèque communale Buxin-Simon de Florennes

Les lignes directrices IFLA pour les dyslexiques par Saskia BOETS, coordinatrice Communication et promotion, Luisterpuntbibliotheek (Brussel – Vlaamse Gemeenschap)

 

 

 

Associer sa bibliothèque à la Semaine d’information sur la santé mentale

Par Françoise Sarnowski

SISM2015_35

 

La SISM, Semaine d’information sur la santé mentale, a lieu du 16 au 29 mars 2015. 700 évènements partout en France permettent d’informer le grand public et de débattre sur la santé mentale.

La thématique retenue cette année est : « Etre adolescent aujourd’hui« .

Comment une petite ou moyenne bibliothèque peut-elle participer ?

La meilleure méthode est de se fédérer à un réseau, avec ou sans la participation de votre médiathèque départementale. Voici quelques conseils, à partir de l’exemple du réseau de 6 bibliothèques du Pays de Brocéliande en Ille-et-Vilaine :

  • La BDP, ou le ou la bibliothécaire qui prend en charge le projet pour le réseau, prend contact avec la coordination nationale et l’organisme qui coordonne la SISM sur le secteur. Par exemple : l’EPSM Lille-Métropole pour la région Nord-Pas-de-Calais, Espoir 54 pour la Lorraine, le Collectif rennais SISM piloté par la Maison associative de la santé avec le soutien de l’ARS Bretagne, le CG35, le Centre hospitalier Guillaume Régnier et la Ville de Rennes.
  • Il ou elle propose des bibliothèques volontaires pour accueillir un évènement, en indiquant la capacité d’accueil.
  • L’organisme de coordination SISM propose en retour des professionnels susceptibles d’intervenir pour des conférences et débats, des expositions et des films disponibles.
  • La BDP ou les bibliothécaires en réseau élaborent une bibliographie sur la thématique de l’année et une liste d’adresses utiles (Centres médico-psychologiques, Missions locales, Numéros de secours en ligne, etc).

Le succès est assuré parce que vos rendez-vous seront intégrés dans un programme d’ensemble autour duquel il y aura de la communication. Et le grand public est très désireux de rencontrer psychologues, psychiatres, soignants, enseignants, etc.

Quelle idée originale une plus grande médiathèque peut-elle mettre en place ?

La SISM est une excellente occasion d’expérimenter une « bibliothèque de livres vivants« . Késaco ? Il s’agit de permettre à un usager d’ « emprunter » le temps d’un entretien de 20 minutes une personne qui sera comme un livre vivant, c’est-à-dire qui communiquera une information sur son vécu personnel, de malade ou de thérapeute. C’est tout à fait indiqué dans le cas des troubles psychiques qui suscitent de la peur et de l’angoisse chez autrui.

 

La santé mentale ? Nous sommes tous concernés ! Parlons-en dans les bibliothèques…

En savoir + :

Programme des bibliothèques du Pays de Brocéliande : SanteMentale2015ProgrammeBibs

Programme SISM – Collectif rennais : Programme-semaine-santé-mentale-2015_Rennes

Bibliographie de la Médiathèque départementale d’Ille-et-Vilaine : Etre adolescent aujourd’hui / Virginie Lescop : SanteMentale2015BiblioAdos

 

 

Accessibib au Congrès ABF

Par Françoise Sarnowski

Venez rencontrer les membres du groupe Accessibib sur le stand D4 du Congrès ABF qui se tient du 19 au 21 juin à la Porte de Versailles !

Nous serons présents en continu cette année pour vous rencontrer, répondre à des questions précises au sujet de l’accessibilité des bibliothèques et des services que vous pouvez mettre en place pour les publics en situation de handicap, et vous faire quelques démonstrations de matériels et collections adaptés.

Quelques exemples :

  • Hélène, de la bibliothèque Marguerite Duras à Paris, présentera des livres en multi-adaptations « braille-sonore-tactile » et quelques applications accessibles sur l’Ipad, tablette intégrant la synthèse vocale Voice Over
  • Anne-Laurence, bibliothécaire à Chaptal à Paris, présentera les Pôles Sourds de Paris, des vidéos LSF et des collections « Culture Sourde« 
  • Marie-Noëlle, conservateur à la médiathèque José Cabanis de Toulouse, fera une démonstration du Milestone, lecteur vocal de puces RFID
  • Luc, de la médiathèque de l’association Valentin Haüy, vous exposera les avantages du format standardisé Daisy et les possibilités d’adhésion à la bibliothèque accessible Eole
  • Françoise, bibliothécaire-formatrice, fera fonctionner pour vous le Lecteur numérique Booksense et le smartphone Télorion et vous présentera des exemples d’éditions adaptées  aux dyslexiques et aux adolescents en situation de handicap mental

Telorion_S3_Vox_bandeau Poles_sourds

DAISY-CD     Ipad-voice-over

 

En lien avec la thématique du congrès « nouveaux métiers, nouvelles compétences », les membres d’Accessibib vous expliqueront comment l’accès aux métiers des bibliothèques aux personnes en situation de handicap s’améliore grâce à des adaptations de documentation professionnelle, à des accueils de stagiaires, à un signaire LSF du vocabulaire bibliothéconomique, etc.

Rendez-vous importants dans le programme du Congrès :

  • Jeudi à 14h30 : « Y a-t-il encore un cœur de métier » avec Frédéric Guéguen, Directeur de la Bibliothèque de la Sarthe, qui évoquera les formations concernant l’accueil des publics handicapés
  • Jeudi à 16h30 : « Innovations et nouveaux profils » avec Ludovic Pelligrini, qui évoquera les publics sourds de la Ville de Paris – Rencontre interprétée en LSF

 

Venez nous voir, venez discuter !

Les membres d’Accessibib et la présentation du groupe en vidéo LSF

 

 

« Bibliothèques en Seine Saint-Denis » lance un cycle de réflexion autour du handicap et de l’accessibilité

Par Hélène Kudzia

L’association des bibliothèques en Seine Saint-Denis initie un cycle autour du handicap en bibliothèque. Le thème est abordé pour la première fois par l’association. L’initiative revient à la bibliothèque de Montreuil qui a alerté l’association sur certains besoins et sur les obligations légales.

Bibs_seine_saint_denis_logo

La première séance, vendredi 16 mai, a laissé une large place à un tour de table et à l’état des lieux des projets en cours ; elle a ensuite été consacrée au handicap visuel. La prochaine séance aura lieu à l’automne sur une thématique à définir en fonction des demandes. Les séances seront consacrées à la présentation de ressources et d’actions menées en bibliothèques pour différentes catégories de publics empêchés et pourront aussi prendre la forme de visites d’équipements spécialisés ou déjà engagés dans l’accueil de ces publics.

Pour les membres de l’association il est important d’aborder la question à l’échelle du département, pour mutualiser les questionnements et les expériences de chacun.

En 2012, le Conseil Général de Seine Saint-Denis a mené une enquête sur l’accessibilité des équipements culturels, qui a donné lieu à la parution d’un guide dans lequel l’accessibilité des bibliothèques ne semble pas toujours bien renseignée. Pour compléter et actualiser ces données et pour préparer ce cycle, les participants ont été invités à remplir en amont un questionnaire dressant l’état des lieux de l’accessibilité de leur établissement.

Le dépouillement des questionnaires et le tour de table initial ont permis de pointer la diversité des équipements, les inégalités dans les budgets, les actions mises en place avec des publics empêchés et des actions de sensibilisation.

 

Voici quelques points abordés lors des discussions qu’il m’a semblé intéressant de relever :

  • Plusieurs bibliothécaires du département sont porteurs de handicap. On rappelle l’intérêt pour tous – publics et équipes – d’intégrer des agents en situation de handicap.
  • Des équipements, même récents, ne sont pas accessibles au niveau du cadre bâti. Certains proposent un cheminement accessible par un itinéraire très compliqué ; d’autres travaillent à une entrée pour tous par « la grande porte ».
  • On souligne l’intérêt de travailler avec les missions handicap des villes qui permettent d’avoir une vision globale de l’accessibilité et des retours d’usagers.
  • Quelques bibliothèques ont des partenariats avec des associations ou des bibliothèques spécialisées : actions de sensibilisation, accueil d’une permanence d’une bibliothèque spécialisée, préparation d’une convention avec une autre bibliothèque spécialisée…
  • L’accueil de groupes (SESSAD, ESAT, IME, IMPRO) semble plus fréquent et mieux identifié que l’accueil en individuel.
  • L’ensemble de l’équipe doit être sensibilisé, formé, la question du handicap doit être un projet d’équipe, et ces accueils ne peuvent pas reposer seulement sur les volontaires, sans quoi on n’assure pas de continuité de service.

Souhaitons que les prochaines séances soient aussi fructueuses en échanges d’idées et de bonnes pratiques et permettent à chaque bibliothèque de développer davantage de services accessibles. Et gageons que l’association s’engagera, après cette réflexion initiale,  à intégrer l’accessibilité de façon régulière dans ses différents groupes de travail pour évoquer, par exemple, le multimédia et les jeux vidéo accessibles, les lectures adolescentes en format adapté, le cinéma pour tous…

 

Table ronde « Lire autrement : vers de nouveaux usages et de nouveaux services en bibliothèque »

Par Hélène Kudzia

Comme chaque année, le service du Livre et de la Lecture était présent au Salon du Livre de Paris à travers le stand Lire Autrement rassemblant 10 acteurs de l’édition adaptée. Mais il a aussi organisé , en partenariat avec le Centre National du Livre, une table ronde intitulée « Lire autrement : vers de nouveaux usages et de nouveaux services en bibliothèque ».

Stand-Lire-Autrement-perspective_large

Modérée Par Bernard Démay, cette table ronde a permis de présenter des projets menés par des éditeurs spécialisés en partenariat avec des bibliothèques publiques :

  • Luc Maumet, de la médiathèque de l’Association Valentin Haüy, a exposé DAISY dans votre bibliothèque; ce projet, soutenu par le SLL dans le cadre d’ »Agir pour la lecture », permet à des bibliothèques publiques, signataires d’une convention avec l’AVH, de proposer un fonds de livres DAISY et des lecteurs DAISY.
  • Danyelle Valente, de l’éditeur associatif Les doigts Qui Rêvent, a fait part de l’avancée d’un autre projet soutenu par « Agir pour la lecture » : la réalisation, avec un groupe d’adolescents déficients visuels à la médiathèque José Cabanis (Toulouse), d’un coffret autour de Lucky Luke. Ce coffret sera un outil de médiation pour mieux faire appréhender la bande dessinée aux aveugles et malvoyants.
  • Sophie Martel, de l’éditeur associatif Benjamins média, a présenté Un frère en bocal, premier livre ePub accessible à tous : en cours de fabrication, ce livre numérique proposera conjointement le texte, la version audio et l’interprétation en LSF de cet album jeunesse déjà paru dans sa version livre-CD.
  • Pour ma part, j’ai expliqué les utilisations possibles en bibliothèque publique de ces différents livres et outils et l’indispensable médiation à mettre en œuvre pour qu’ils rencontrent leur public.

 

La captation sonore réalisée par le CNL est disponible au format MP3 sur le site du SLL.

Photo_table_ronde_lire_autrement_salon_livre_2014