Mois: juin 2019

Édition numérique nativement accessible : les initiatives se multiplient

[Article mis à jour le 1 août 2019 – ajout de la Nouvelle-Zélande]

En France : l’Association des Bibliothécaires de France est associée aux travaux du Comité de pilotage interministériel pour le développement d’une offre de livres numériques accessibles aux personnes en situation de handicap. Son ambitieux « Plan stratégique pour une offre de livres numériques accessibles » est disponible ici.

Front cover of Making Content Accessible. Dark blue and rusty red with modular patterns. Title overlaid in white.

En Australie : l’Australian Inclusive Publishing Initiative, créée en 2016 a publié sur son site web deux dossiers (en) à ne pas manquer : Inclusive Publishing in Australia : An Introductory Guide  et Making Content Accessible : A Guide to Navigating Australian Copyright Law for Disability Access

Au Canada : NNELS (the National Network for Equitable Library Service) a lancé le projet AccessiblePublishing.ca. Sur leur site web ils présentent des documents et des ressources : vidéo, outils, rapports… et annoncent qu’ils mettront bientôt en ligne des tests d’accessibilité d’applications de lecture utilisées en bibliothèque.

En Nouvelle-Zélande : une initiative de Blind-Foundation réunit des acteurs d’horizons divers : « Blind Foundation, Blind Citizens NZ, and Auckland Libraries with support from Blind and Low Vision Education Network NZ, Publishers Association NZ and Copyright New Zealand ». Un article détaillé présente l’initiative dans la newsletter Daisy-Planet du Consortium Daisy à découvrir ici.

 

Publicités

Enquête : Les livres des éditions « Les Doigts Qui Rêvent » en bibliothèques

L’éditeur Les Doigts Qui Rêvent réalise une enquête auprès des bibliothèques, à l’échelle nationale, sur l’utilisation de ses livres.

Logo de les Les Doigts Qui Rêvent

Il s’agit d’un questionnaire en ligne abordant différents points : l’offre de livres tactiles illustrés, les différents types d’illustrations tactiles, la solidité des différentes reliures mais aussi les médiations et partenariats réalisés à partir des livres.

Les bibliothécaires désireux de répondre à l’enquête peuvent le faire en suivant ce lien.