Auteur : Marie-Noëlle Andissac

Report de la journée d’étude « Handicap et numérique » au 30 mars 2017

La journée d’étude « Handicap et numérique en bibliothèques : cadres, démarches, outils », initialement prévue le 13 octobre dernier, avait dû être annulée du fait des intempéries sur la ville. 

Elle est reportée au jeudi 30 mars 2017, toujours à la médiathèque centrale Emile Zola de Montpellier et sur la base du programme de la journée prévue en octobre. Programme journée d’étude octobre 2016

Les personnes qui se sont déjà inscrites en octobre  sont invitées à confirmer leur inscription auprès de la Bpi avant le lundi 30 janvier 2017 . Les places restantes seront ouvertes aux inscriptions début février .

 Cet événement est organisé conjointement par la Bibliothèque publique d’information, la commission Accessibib de l’Association des bibliothécaires de France, le Service du Livre et de la Lecture (MCC/Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles) et la Direction des médiathèques et du livre de Montpellier Méditerranée Métropole.

 

Une nouvelle adaptation en LSF chez Benjamins media

Benjamins media est un éditeur jeunesse adapté. Chaque titre de son catalogue est conçu pour être accessible par des publics ayant des besoins de lecture spécifique : un album illustré, un enregistrement audio, une adaptation en braille, en gros caractères comportant parfois des jeux en relief. Depuis 2014, Benjamins media propose aussi des adaptations en langue des signes de certains de ses titres : « Mimine et Momo », « Un frère en bocal » et début 2017 « Le papa-maman » (texte Angelina GALVANI, illustration Zeina ABIRACHED) qui aborde avec humour les thèmes de la monoparentalité, de la famille recomposée, des relations entre les enfants et les adultes.

Les vidéos en LSF sont le résultat d’une adaptation d’un texte jeunesse réalisée par une équipe pluridisciplinaire : un interprète, un comédien sourd et traducteur, un linguiste pour superviser la narration en LSF et un comité de pilotage composé notamment de pédagogues et de bibliothécaires sourds et entendants, un caméraman sourd.  

Dans ces livres numériques, chaque langue a sa place : l’audio et le texte français sont dissociés de la vidéo en LSF.  

En plus de l’histoire, l’adaptation LSF du papa-maman propose des bonus en LSF : des lexiques et un jeu filmés avec trois classes bilingues de l’école Jean Jaurès de Ramonville Saint-Agne.  Ce projet avec les enseignants et les enfants et benjamins media a duré 6 mois : la présentation du métier d’éditeur et de l’histoire, la présentation du métier de comédienne sourde, la captation des bonus, la projection finale à la médiathèque José Cabanis le 23 novembre dernier.

Cette adaptation sera commercialisée dès janvier 2017 auprès du grand public en format numérique (epub3) et au format DVD qui accompagne le support livre CD ou livre CD braille.

 

Pourquoi accueillir des publics et des artistes sourd(e)s ?

De nombreux professionnels de l’action culturelle à Toulouse et différentes associations se sont réunis les 15 et 16 mars derniers pour réfléchir ensemble à l’accueil des publics sourds et à l’action culturelle en LSF.

Les actes de ces journées sont maintenant disponibles ici

actes-workshop-lsf-mars2016-1-638

Les bibliothèques accompagnent les dys

A l’occasion de la journée nationale des « DYS »,  le 10/10, de nombreuses bibliothèques se mobilisent pour accompagner les dys et valoriser  leurs ressources pouvant intéresser ces publics : livres audio, facile à lire, ressources numériques, outils de lecture adaptés…
Comme chaque année, la Bibliothèque de Toulouse propose un « Forum des DYS : À l’heure du numérique, comment penser l’accompagnement des dyslexiques ? » le samedi 8 octobre à la Médiathèque José Cabanis. L’objectif est d’informer et de sensibiliser le grand public sur la réalité des troubles dyslexiques.  Tout au long de l’après-midi, le public pourra assister à plusieurs ateliers pour découvrir différents logiciels, applications sur tablette ou ordinateur, destinées aux dyslexiques. Une table ronde sur  la notion d’accompagnement lors des apprentissages aura également lieu à 17h. Quelques ressources à découvrir ici
En Bretagne, deux soirées d’information  autour de la dyslexie auront lieu d’une part, le 8 octobre à la Bibliothèque de Vitré, dans le cadre du programme  Lire dans tous les sens et en association avec leur ludothèque Lire et apprendre autrement ;d’autre part le 11 octobre,  à la Bibliothèque de Chavagne avec l’association Chemins de lecture et l’Aapedys 35 et une présentation des ressources pour la lecture accessibles aux dys
La Bibliothèque des Champs Libres à Rennes et Livre et lecture en Bretagne organisent une conférence le mercredi 9 novembre à 18h30 : La dyslexie  : un point, des interrogations ! et une journée d’étude  complète le jeudi 10 novembre autour de la thématique « Lecture et dyslexie » avec des interventions de chercheurs, un espace forum et des Dys-Dating : programme
L’accueil des publics dys est un enjeu important pour les bibliothèques aujourd’hui car les dispositions de la Loi Liberté de la création élargit les bénéficiaires et assouplit le fonctionnement de l’Exception au droit d’auteur en faveur du handicap et devrait permettre un accès facilité des publics « dys » aux ressources numériques adaptées.
Une lecture utile : les recommandations de l’IFLA pour les services de bibliothèques aux personnes dyslexiques disponibles sous forme de checklist en français ici
ou en version complète en anglais ici

Journée d’étude « Handicap et numérique en bibliothèques » le 13 octobre, profitez des derniers jours pour vous inscrire!

PROGRAMME
Jeudi 13 octobre 2016 – Médiathèque centrale Emile Zola, Montpellier

9h : Discours d’ouverture
9h30 : Introduction : Compétences et cultures numériques comme outils d’inclusion sociale,
Stéphanie Lucien-Brun, Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes (CFHE).

10h : Quels cadres pour une démarche ?
Le référentiel général d’accessibilité pour les administrations (RGAA) : contextes juridiques, démarches, chaîne de l’accessibilité numérique,
Antoine Cao, Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’Etat – DINSIC.
Le baromètre de l’accessibilité numérique en bibliothèque : présentation et retours d’expérience,
Vanessa van Atten, Service du Livre et de la Lecture (MCC/DGMIC)
Natalie Niang, Bibliothèque publique d’information (à confirmer)
Albane Lejeune, Médiathèques de la Baie, Saint-Brieuc.11h15 : Les outils numériques, plateformes et contenus.
Un panorama des outils numériques pour construire une offre de bibliothèque accessible
Valérie Serre-Rauzet, Réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole.
L’utilisation en bibliothèque municipale des plateformes de livres au format Daisy ; BNFA (bibliothèque numérique francophone adaptée) et EOLE,
Jean-Michel Ramos, Médiathèque José Cabanis, Toulouse.
La place du numérique dans une politique d’accessibilité, l’exemple de Montpellier Méditerranée Métropole : offres, actions, acteurs, partenariats, territoires et évaluation,
Sylvain Franceschi, Marion Lorius, Réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole.14h – 15h30 : Ateliers (sur inscription, un atelier par participant) :
Visite de l’espace Homère et atelier Tablettes pour personnes déficientes visuelles/avec autisme/troubles DYS/Handicapées mentales:
Marie Pasquier et Christophe Vigneron, Réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole (espace Homère – 30 places).
Mon portail, ma synthèse vocale et moi:
Hélène Kudzia, responsable du pôle Lire autrement de la Médiathèque Marguerite Duras, ville de Paris (auditorium musique – 40 places).
Retour d’expérience des Espaces publics numériques (EPN) du Lyonnais:
Carole Duguy (salle travail musique – 20 places).
Une application d’aide à la visite d’exposition en bibliothèque : l’exemple de l’application Bretécher,
Nathalie Daigne, chef du service Développement des publics, Bibliothèque publique d’information (salle d’initiation informatique – 30 places).
Benjamins Média, une offre de livres numériques développés de manière participative avec les publics,
Sophie Martel, Benjamins média (salle plénière – 45 places).15h30 – 16h15 : Restitution par les rapporteurs des ateliers en plénière,
Modération et synthèse : Françoise Fontaine-Martinelli,  ABF – commission Accessibib.
16h15-16h45 : retour sur la journée par le grand témoin : Jean-Christophe Parisot de Bayard,Préfet, en mission de service public chargé de la lutte contre l’exclusion.

Entrée libre sur inscription (obligatoire) : pro.bpi.fr/inscriptionJEaccessibilitenumerique/

Contact : frederic.sadaune@bpi.fr

Médiathèque centrale Emile Zola
218 Boulevard de l’aéroport international
34000 Montpellier

Accessibilité : salle plénière accessible de plain-pied, vélotypie et interprétation en LSF.

 

Handicap et numérique en bibliothèques : cadres, démarches, outils

La commission Accessibib avec la Bibliothèque publique d’information, le Service du Livre et de la Lecture (MCC/Direction générale des médias et des industries culturelles) et le réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole organisent une journée d’étude intitulée « Handicap et numérique en bibliothèque : cadres, démarches, outils » qui se déroulera à la médiathèque Emile Zola de Montpellier le jeudi 13 octobre 2016.

« On m’avait dit que c’était impossible… »

Pascale Casanova, championne paralympique, présentait à la médiathèque José Cabanis son livre « On m’avait dit que c’était impossible», le samedi 16 avril 2016 .
Malvoyante de naissance, la toulousaine a remporté trois titres de championne paralympique de ski alpin, et onze médailles aux Jeux Olympiques au total.
Dans ce livre,  elle témoigne de son parcours atypique, alliant réussite universitaire et carrière internationale d’athlète.
Avec humour, elle raconte son parcours scolaire, notamment comment, très jeune, elle a appris à taper à l’ordinateur aussi vite que la parole humaine pour suivre une scolarité « normale » et  des études brillantes.
Elle explique aussi ce que c’est de plonger à 100 km/h dans une descente olympique derrière un guide, la confiance qu’il faut avoir en l’autre, l’entraînement, les blessures aussi…
Une belle rencontre pleine d’énergie et de vitalité !
Son livre est disponible en noir aux éditions Loubatières, en braille au CTEB, en format Daisy sur Eole et la BNFA et en prêt notamment à l’AVH et à Cabanis .

http://pascale-casanova.fr/fr_FR/

20160416_102614

Tous à la bibliothèque ! Vraiment tous… ?

La Bibliothèque centrale pour la Région de Bruxelles-Capitale et la Bibliothèque francophone de BerchemSainte-Agathe organisaient le 20 mars 2015 une journée d’étude intitulée : « Tous à la bibliothèque ! Vraiment tous… ? »
Cette journée qui a traité en autres de l’accessibilité des bibliothèques et des publics empêchés a donné lieu à des actes que vous pourrez retrouver ici :

Ci-dessous le sommaire:

Spéciale, ma bibliothèque ?

      1. Les bibliothèques spéciales  par Michèle DUBOIS, responsable de la Bibliothèque de la Ligue Braille
      2. Les bibliothèques spéciales en action par Monique CLETTE, responsable de la Bibliothèque de l’Œuvre nationale des aveugles (ONA)

Lire, c’est s’évader… Ou comment favoriser l’accès au livre là où les barreaux se dressent… par Virginie ROMÉO, bibliothécaire-dirigeante, Bibliothèque publique locale de Nivelles

TrainLib, projet d’un réseau de « points bibliothèques » dans les principales gares belges par Julian HULS, Émilie WINDELS et Thomas CHARLES

L’accessibilité globale en bibliothèque publique par Philippe HARMEGNIES, directeur, Passe Muraille asbl (Mons) et Laurence DUHIN, directrice de la Bibliothèque de Berchem-Sainte-Agathe

La commission Légothèque et les questions autour du genre en bibliothèque par Thomas CHAIMBAULT-PETITJEAN, responsable de la formation initiale des élèves fonctionnaires et du diplôme de cadre opérationnel des bibliothèques et de la documentation à l’Enssib-université de Lyon (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques)

Quand la bibliothèque de Florennes rencontre le public Fedasil par Anne-France STIMART, bibliothécaire principale,Bibliothèque communale Buxin-Simon de Florennes

Les lignes directrices IFLA pour les dyslexiques par Saskia BOETS, coordinatrice Communication et promotion, Luisterpuntbibliotheek (Brussel – Vlaamse Gemeenschap)

 

 

 

Compte-rendu de la Journée d’étude du 24 mars sur L’Exception handicap

La journée d’étude « Exception handicap : extension de l’accessibilité pour des bibliothèques plus inclusives » co-organisée par l’Association des Bibliothécaires de France (commission Accessibib), la Bibliothèque publique d’information (Bpi), la médiathèque Marguerite Duras et le Service du livre et de la lecture a rassemblé 150 personnes le 24 mars 2015.

Vous trouverez  ici le compte-rendu de cette journée rédigé par Sophie Grabielle, responsable du pôle L’œil et la lettre de la Médiathèque José Cabanis et ci-dessous les présentations des intervenants.

L’Exception handicap au droit d’auteur appliqué aux bibliothèques : présentation et calendrier.

par Vanessa van Atten, Service du livre et de la lecture (MCC/DGMIC)

Les DYS, un public bientôt bénéficiaire : présentation théorique de la dyslexie et de la dyspraxie
par Diane Cabouat, Fédération française des DYS

Le « facile à lire et à comprendre » : une démarche inclusive au service de différents publics
par Françoise Sarnowski, Bibliopass

Quels services proposer aux publics dyslexiques en bibliothèque ? Présentation des Guidelines de l’IFLA sur la dyslexie
par Saskia Boets, Luisterpunt, Belgique

L’accessibilité documentaire dans les Universités par Françoise Fontaine-Martinelli, responsable des bibliothèques de santé de l’Université de Clermont-Ferrand

L’adaptation d’albums jeunesse en LSF par Anne-Laurence Gautier, bibliothèque Chaptal (Paris 9e)

Constituer et faire vivre un fonds Daisy en bibliothèque publique par Marie-Emmanuelle Beraud-Sudreau, responsable du pôle Lire Autrement à la bibliothèque de Bordeaux

Le Daisy hors les murs : l’expérience du réseau des médiathèques du Val Maubuée (Seine et Marne), Sylvie Cussot, responsable du service « Hors les murs »

Subventions CNL aux projets de diffusion du livre pour les publics empêchés

Le CNL a revu son dispositif d’aides aux bibliothèques. Il propose désormais à partir de 2015 des aides visant à accompagner les projets développés par les bibliothèques en faveur des publics empêchés.

Ce nouveau dispositif comprend non seulement l’aide à la constitution de fonds d’édition adaptée mais aussi à des actions de médiation et de valorisation des fonds développés en faveur de publics spécifiques. Les publics empêchés de lire sont entendus ici comme empêchés du fait de leur handicap, de leur détention, de leur hospitalisation, de leur perte d’autonomie. Peuvent également être concernés les publics géographiquement, culturellement ou socialement éloignés du livre et de la lecture, mais exclusivement dans les plus petites communes.

Les dates limites de dépôt des dossiers en 2015:

Première session   :       le 10 avril  pour un examen par la commission  Diffusion en juin

Seconde session    :       le 20 juin   pour un examen par la commission  Diffusion en octobre

Plus d’infos : http://www.centrenationaldulivre.fr/fr/bibliothecaire/aides_aux_bibliotheques_et_a_la_diffusion/