Légalisez la lecture numérique en bibliothèque !

Par Luc Maumet

Les livres numériques représentent pour les personnes qui ont des difficultés de lecture en raison d’un handicap une opportunité historique.

The right to e-read - Legalise it!

Ainsi les personnes aveugles écoutent le livre en synthèse vocale ou le lisent en braille à l’aide d’un afficheur spécifique.

Les personnes mal-voyantes agrandissent les caractères à l’écran et jouent sur les contrastes.

Les personnes dyslexiques remettent le texte en forme, par exemple en augmentant les interlignages, et peuvent le lire avec leurs yeux tout en bénéficiant du soutien d’une voix de synthèse et d’un surlignement dynamique des mots prononcés.

Les personnes ayant un handicap moteur peuvent « tourner » les pages virtuelles à l’aide d’une foule de contrôleurs différents.

Mais, pour l’heure, l’offre de livres numériques du commerce reste très pauvre en bibliothèques publiques en raison de restrictions qui limitent considérablement ce que les bibliothécaires peuvent faire en la matière.

EBLIDA lance une campagne pour alerter les pouvoirs publics, au plan européen, sur la nécessité de faire évoluer le droit en faveur de possibilités accrues de diffusion du livre numérique en bibliothèque. Les enjeux sont grands pour la population générale, ils sont immenses pour les personnes empêchées de lire du fait d’un handicap.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s