L’idée du « lire autrement » sur les salons du livre

Par Françoise Sarnowski

Voici l’exemple du Festival Rue des livres, à Rennes, qui accueille pour la 2ème année un stand « Lire autrement ». Peut-être aurez-vous envie de reprendre l’idée dans votre ville ? Voici donc la « recette » utilisée ici en Bretagne :

  • Prenez un vrai beau salon du livre, populaire.
  • Négociez avec les organisateurs un emplacement suffisamment grand pour un stand Lire autrement.
  • Demandez que la communication autour du festival intègre les informations sur votre stand et que l’ensemble soit disponible en version accessible sur le site internet, avec envoi d’une info spécifique aux associations dédiées au handicap.
  • Pour les documents et matériels à présenter, appuyez-vous sur la bibliothèque de votre secteur qui a un large éventail à proposer. Ici, à Rennes, on s’est appuyé sur le contenu des malles « lire autrement » créées par la Médiathèque départementale d’Ille-et-Vilaine. Ces malles contiennent des livres et des matériels adaptés aux différents handicaps et circulent dans les bibliothèques du département.
  • Pensez à présenter des outils ludiques : mémo tactile, domino des formes, stylo vocal, tampons de dactylologie, trapenum, etc.
  • Prévoyez ensuite la ou les personnes qui tiendront le stand. Attention : il faut une bonne connaissance des collections et matériels mais aussi des associations et structures locales, afin d’orienter le public. Il faut aussi quelqu’un de disponible tout le week-end !
  • Organisez un planning avec des temps forts d’animation qui permettent, au-delà de la visibilité de l’édition adaptée, de susciter des rencontres humaines très riches. Ce week-end, à Rennes, ils ont remporté un franc succès.
  • Enfin, prenez note des questions posées par le public et de la fréquentation, afin de dresser une évaluation qui permettra de renouveler l’opération l’année suivante.

Retour en photos sur Rue des livres – 29 et 30 mars 2014

069

Les outils numériques de lecture des personnes malvoyantes et nonvoyantes : rencontre avec Abder, formateur en informatique adaptée Abder a expliqué à de nombreuses personnes intéressées comment il utilise au quotidien un ordinateur, un smartphone, un lecteur numérique et…l’écriture braille.

071

Viens écrire ton prénom en braille : avec Sophie, bibliothécaire à Québriac. Sophie n’a pas relevé la tête pendant 3h30 : chacun voulait repartir avec son étiquette écrite en braille…et pas seulement les enfants !

079

Dyslexie : venez en parler…avec la Présidente de l’Apedys 35 et des membres du l’association. Plus de 60 personnes ont eu une longue conversation avec l’équipe de l’Apedys : parents, grands-parents, jeunes adultes « dys », professionnels de tous types, enseignants, AVS, éducateurs… Pour beaucoup, le contact s’est établi parce que le lieu public s’y prêtait. La démarche de contacter l’association est plus difficile.

072

La langue des signes ? la dactylologie ? c’est quoi : rencontre avec Karine, Sourde, et Olivier, entendant signant. De nombreuses personnes ont découvert la dactylologie, l’alphabet des Sourds. Et écrit leur prénom avec les tampons encreurs. Karine a expliqué le principe de la langue des signes et parlé en toute simplicité de son quotidien de maman sourde, active et impliquée dans la vie associative. Beaucoup de familles ont découvert avec intérêt « Signe-moi une histoire », spectacles familiaux, gratuits et bilingues français-langue des signes qui prennent place dans les bibliothèques d’Ille-et-Vilaine. Certains voudraient les accueillir en crèche !

088

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s